Coupe du Monde de Briançon 2018 :
Du spectacle jusqu’aux dernières secondes des finales !

 

Déjà la troisième étape de cette saison de difficulté ! On se retrouve donc pour les finales de la Coupe du Monde de Briançon qui promettent d’être salées. Après la victoire de Jessica Pilz et Stefani Ghisolfi à Chamonix, les prétendants au titre sont plus remontés que jamais. On est aussi super heureux de retrouver trois français dans cette finale, après une contre-performance à Chamonix, Romain Desgranges est bien présent sur cette étape et prêt à en découdre – Thomas Joannes, pour notre plus grand bonheur, sera aussi de la partie et Nolwenn Arc nous représentera chez les femmes !!

Place aux hommes !! 


Le premier concurrent s’avance, le suisse Sascha Lehmann, qui nous fait une magnifique saison avec sa troisième finale d’affilée. Le début de la voie se compose de volumes rouge arrondis, quelques petites prises disséminées et des pinces – on a les doigts qui suintent et ma tendinite se réveille. Les premiers pas ont l’air physiques, mais Sascha s’en sort sans y laisser trop de plumes. La voie continue sur une série d’arqués mauvais et des mouvements dynamique sur des pinces. C’est malheureusement en sortant du dévers que le premier prétendant au titre lâche prise (sans mauvais jeux de mots) – au suivant ! 

Au tour de Hiroto Shimizu – première finale pour ce jeune grimpeur, il prend son temps, grimpe de manière détendue et réfléchie, on le sent moins à l’aise que son collègue Suisse sur les plats. Il prend de long repos, mais le temps file, il chute malheureusement sur un mouvement dynamique en allant chercher une pince avec un peu trop de précipitation 

Le vainqueur de Chamonix entre en scène, Stefano Ghisolfi à le regard déterminé, il compte bien réitérer l’exploit. Il avance très vite sur les premiers pas de la voie, peut-être un peu trop, il s’emmêle un peu les pinceaux, mais se reprend vite et passe le premier crux. Il gère très bien son temps et trouve des repos improbables, la solidité est présente – peut être un top ? Il ne trouve cependant pas la solution et tombe trois prises avant le relais. 

Romain Desgrange maintenant – notre chouchou (alors oui, on est sensé être impartial, mais il ne faut pas déconner non plus). Bonne gestion de l’effort et du temps sur le début de la voie, mais il fait une petite erreur de placement de pieds, il se reprend et passe le crux. Il passe devant Stefano, mais chute malheureusement à cause d’une mauvaise lecture, c’est cependant suffisant pour prendre la tête du classement provisoire ! 

Place au monstre Jakob Schubert – il avale le début de la voie sans problème et arrive sur la section à réglette et talon. C’est une vraie démonstration de méthode par Jakob qui montre à tout le monde qu’il ne compte se laisser faire. Il parvient à sortir du dévers, prend son temps et arrive au point établi par Stefano, il chute malheureusement juste avant le mouvement qui a vu tomber Romain et se hisse la seconde place du classement ! 

Au tour de notre second français, Thomas Joannes qui à d’ores et déjà brillé en demi. Il avance, serein mais prudent, il prend son temps et passe le premier crux avec quelques difficultés. La fatigue se fait cependant sentir, il gaine tout ce qu’il a et nous montre sa flexibilité – il échoue cependant à se reprendre et chute, sans menacer le haut du panier. 

Cette étape masculine se poursuit avec Alexandre Megos, prêt à faire parler les biceps. Il randonne le début de la voie, concentré, mais avec le flegme qui lui est propre. Il passe les points établis par Stefano Ghisolfi et Romain Desgrange, il cherche sa méthode sur les derniers mouvements et chute en touchant le bac final !!! Il passe devant Romain au classement provisoire, Domen Skofic va devoir faire très fort pour menacer l’allemand. 

Le début de la voie se passe parfaitement pour ce dernier, il passe le premier crux, et se retrouve sur la partie verticale de l’imposant mur de Briançon. Il chute quelques prises avant le point établit par Alex Megos !! Première victoire du phénomène Allemand !! Une médaille d’argent pour Romains Desgrange et Domen Skofic en bronze ! 

Les résultats complets :

C’est au tour des femmes ! 

C’est avec une Française que démarre cette finale féminine – Nolwenn Arc se lance sur la série d’arqués qui compose le début de cette voie, elle avance doucement mais sûrement, la première section ne lui pose pas de problème particulier, attention au temps cependant !! Elle sort du dévers et se confronte au premier crux, elle glisse malheureusement sur un long mouvement dynamique. 

Vient Mina Markovic, déterminée – les premiers mouvements sont fluides, sans accrocs. Elle avance dans le dévers, plus vite que sa concurrente française et à l’air plus à l’aise. Elle se bat de toutes ses forces sur le premier crux, la sortie du toit paraît être le plus difficile passage de cette voie. Elle passe le point établit par Nolwenn et chute quelques pas plus haut. 

Ashima Shiraishi maintenant, on attend une performance de la part de cette jeune prodige qui fais un début de saison un peu difficile pour l’instant ! Elle ne montre aucun signe de faiblesse dans la première section de la voie et se retrouve vite au passage qui a vu nos deux dernières concurrentes tombées, elle tombe malheureusement sur le même mouvement que Mina. 

Au tour de Mia Krampl de Slovénie – encore une fois, le début ne pose pas de problème particulier aux athlètes, elle se retrouve à la sortie du dévers, on sent que la fatigue est présente, elle tombe sur le même mouvement que Nolwenn. 

Vita Lukan désormais, qui vient compléter l’équipe de Slovénie, présente en nombre sur cette étape. Elle échoue encore sur ce même mouvement à la sortie du dévers. On n’a pas encore eu l’occasion de voir la fin de cette voie !! 

Jessica Pilz s’avance, prête à réitérer l’exploit de Chamonix ! Elle est hallucinante d’efficacité et de sérénité, passe le crux sans difficulté et lit la voie parfaitement. Une très bonne gestion du temps lui permet de se reposer. Arrivée sur la seconde section, elle fait preuve d’une endurance impressionnante. Elle top !!! Peut-être une seconde victoire de Jessica sur cette étape ? 

Anak Verhoeven s’attaque maintenant à la voie, elle trouve la solution sur le passage qui a vu beaucoup de grimpeuses chuter – elle tombe en allant chercher le bac finale !! La Suisse garde sa position au classement provisoire !! 

Cette finale se conclut avec Janja Garnbret, qui va devoir faire fort pour faire tomber sa concurrente Suisse. Elle passe le premier crux, puis le second, elle arrive sur le dernier mouvement et top !!!! Une première place pour Janja qui relègue Jessica Pilz à la seconde place et montre à tout le monde ce que veut dire le mot « randonner » – une performance magistrale pour la championne qui s’impose encore une fois ce soir ! 

Les résultats femmes complets :

Victoire de Janja Garnbret et Alexandre Megos sur cette quatrième étape ! Merci pour votre lecture et on vous met le lien du replay pour les plus curieux !!! 😉

0 Comments

Leave a Comment

Veuillez patienter...

Inscription à la newsletter GRIMPO

Abonne-toi à notre newsletter 100% grimpe et ne loupe aucune info sur l actualité grimpante mondiale ! Tu feras ainsi partie de notre communauté de grimpos qui s agrandit de jour en jour :)