Logo La Visseuse D'à Côté

Vous l’aurez compris, ici on va parler d’ouverture, sous toutes ses coutures, en salle, en compétition, en extérieur, pour les jeunes, les moins jeunes; en France, en Europe, dans le monde, ailleurs?

Si toutefois l’ouverture peut se résumer à jeter des prises sur le mur de manière instinctive, il faut quand même respecter deux ou trois étapes avant d’annoncer un chef d’œuvre. Ces étapes, ils connaissent: il faut caler, au millimètre de préférence, «checker» le visuel du bloc, s’assurer que c’est pas main droite, main gauche.

«J’ai mis 7° anti horaire à la pince, je crois que le dervish est obligatoire; si je bouche ce pied ça rend mieux non?»

Si seulement… Mais l’idée est là: il faut chercher, se questionner, essayer, que ça marche et faire plaisir.  Et c’est dans cette dynamique que Maxime Sembely, Charles Légier, Jérémy Tonneau et Romain Cabessut ont décidés de se lancer dans l’aventure.

Ça part du premier cité, Maxime Sembely, 25 ans, mais le bagage est déjà là: Ouvreur national depuis 2 ans, en cours de validation du chef ouvreur national et chef ouvreur région, ainsi que formateur pour le diplôme d’ouvreur régional. En compétition aussi, championnat de France de bloc à Massy, les «24h du mur» et les «NG» en double éditions: 2017 et 2018. Outre la compétition, il passe aussi par la case ouverture en salle en tant que chef ouvreur à «The roof» La Rochelle entre 2015 et 2016. Et continue de partager sa gaieté et son savoir à travers la France, dans les salles du sud-est au nord-ouest.

Maxime Sembely en pleine ouverture

Le projet prend peu à peu forme avec le soutien de Charles, bien plus à l’aise avec les notions de communication et de stratégie que son homologue, ils partagent néanmoins une passion exacerbée une fois la visseuse en main et les chaussons aux pieds. La beauté du droite-gauche à la fois esthétique et gestuelle rend Charles euphorique. Ce jeune blond de 28 ans, en cours de validation de l’ouvreur national, saura vous faire transpirer des pieds dans les plus belles dalles de vos pires cauchemars. Plutôt présent dans les salles Parisiennes, il compte quelques ouvertures en compétition de niveau régional et un championnat de France FSU, et est en quelque sorte la face cachée de l’iceberg de «LVDC».

Charles en pleine ouverture

L’antre du gouffre sans fin des Gorges du Tarn, ou le maçon, ainsi est surnommée Jérémy Tonneau, la trentaine et papa, mais pas pour autant des plus barbant dans l’ouverture et dans la vie, souvent même à pousser le concept un peu trop loin lors des compétitions pour récolter des bulles comme on appelle ça dans le jargon. Chef ouvreur national, formateur lui aussi pour ouvreur régional, multirécidiviste sur championnats de France et coupe de France de bloc et de difficulté, ouvreur sur les coupes du monde à Millau dans les années 2000, auteur de mouvements insolites en escalade, et déjà médaillé d’or du «best movement of the year» et du «bullshit awards».

Jérémy Tonneau en pleine ouverture

Aurait-on besoin de présenter Martine, alias Romain Cabessut? Chef ouvreur international, vendeur de rêves lors des championnats du monde à Bercy en 2016, l’homme pour qui les coupes du monde n’ont plus de secret, chef ouvreur depuis 10 ans sur les «24h du mur» et les «NG», avec de nombreux championnats de France et de nombreuses coupe de France, formateur pour le diplôme d’ouvreur national, et j’en passe, sinon on en a jusqu’à demain. Sachez qu’il est friand des contre pointe, soulever de frigo, et arrêt sur image, qui, lui aussi, pousse souvent le concept un peu loin dans ces styles. Vous pouvez être sur que si l’on retrouve les trois dans un même bloc, c’est un bloc qui ne marche pas. D’où le dicton «ouvrir une trame qui ne marche pas, et la rendre encore plus dure».

Romain Cabessut en pleine ouverture

On retrouve donc au travers de ce collectif de grandes connaissances dans le domaine de la compétition, mais aussi de l’ouverture en salle. Leurs nombreux voyages et expériences leurs ont permis d’acquérir des compétences et un savoir faire unique et particulier.

«Par un ensemble d’intérêt commun nous nous sommes rassemblés pour former la team Galaxie, plus connu sous le nom de La Visseuse D’à Côté. L’idée est de mutualiser toutes nos connaissances afin d’essayer de pousser les idées, les concepts encore plus loin ; bref, faire toujours mieux.»

«Mais il y a encore un peu trop de testostérone à mon goût, une touche féminine ne serait pas de trop, si elle accepte d’intégrer la team. Cela ne saurait tarder»
nous dit Maxime, porte parole de cette délégation.

On note la présence de plusieurs partenaires ayant fait confiance à ce quatuor de choc, principalement des fabricants de prise et volume tels que, Volume FB, Astruc Module, Artline, Flathold, Cheetah ou encore 180°. L’équipe est donc en capacité d’ouvrir une compétition avec ses propres prises et volumes!

Une fois de plus vous l’aurez compris, ces ténors de la visseuse ont les roulements bien huilés, et s’attaquent à toutes surfaces de jeux: en compétition fédérale, pour des compétitions de structures privées, pour le renouvellement quotidiens de ces structures, pour les clubs, ainsi que pour les installations publiques telles que collège et lycée. Absolument tout passe sous l’assaut de leur imagination.

LVDC c’est aussi une équipe d’experts dans la formation. Formateurs pour ouvreur national et régional avec la FFME, la team LVDC propose aussi ses services pour les salles privées et leurs ouvreurs.

Un des derniers points de ce collectif, il met l’accent sur la réalité des enjeux planétaires, et en met en place une cagnotte qui sera reversée à des associations caritatives.

«Avec les enjeux environnementaux et écologiques, sociaux, et animaliers, qui prennent de plus en plus d’ampleur dans notre société, nous souhaitons reverser une partie de nos bénéfices à des associations caritatives dans le but de voir dès demain un monde meilleur et plus accueillant pour l’ensemble des habitants de cette planète.»

Un beau geste quand on regarde l’actuelle mauvaise santé de la Terre.

Beau portrait n’est ce pas? Entre ouverture, formation, compétition, article de réflexion, et concept vidéo, c’est un large panel d’activité en rapport avec l’ouverture que l’on découvre chez LVDC.

On vous invite à réservez vos dates parce qu’on sent qu’ils vont vite être très occupés! Affaire à suivre.

Logo La Visseuse D'à Côté

 

Pour suivre leurs aventures et prendre contact, direction leur page Facebook !

 

Retour en image sur la dernière édition des 24h du Mur.

Report signé Julie Nau.

Crédit Photo :
Julia Cassou-photography
Julie Nau

Mon plus grand regret est de ne pas avoir commencé l'escalade dès mon plus jeune âge !

0 Comments

Leave a Comment

Veuillez patienter...

Inscription à la newsletter GRIMPO

Abonne-toi à notre newsletter 100% grimpe et ne loupe aucune info sur l actualité grimpante mondiale ! Tu feras ainsi partie de notre communauté de grimpos qui s agrandit de jour en jour :)