A défaut d’avoir été présents sur ce Championnat de France de bloc à Toulouse, voici le résumé vidéo très complet de la FFME de ces finales « très tendues » !

HOMME

Bloc 1
« On a vu l’imaginaire des grimpeurs. C’est un pas d’équilibre, mais il est aussi faisable en courant. C’est eux qui créent leur problème : ils ont un problème à résoudre et ils ont plein de solutions pour le faire. C’est ça qui est intéressant ! » Laurent Laporte, ouvreur durant cette compétition.

Bloc 2
Bloc sur volumes plats, il a demandé beaucoup d’équilibre aux grimpeurs; avec un mouvement d’épaule pour finir sur la prise finale.
Sans titre
Bloc 3
Les grimpeurs ont dû effectuer un premier mouvement en jeté pour ensuite jouer de placements et de lolottes sur de gros volumes pyramidaux pour pouvoir atteindre la prise finale.

Bloc 4
« Bloc extrêmement physique et à condition. Il y a un mouvement de Güllich, un mouvement sans les pieds pour aller au volume noir. Ensuite il faut trouver un placement pour aller sur une réglette. A ce moment là, il y a un pas extrêmement dur pour remonter les pieds et un dernier jeté final » – Jacky Godoffe, ouvreur durant cette compétition.
McColl
FEMME

Bloc 1
« On a joué sur la 3ème dimension en laissant pendre des volumes sous un toit, ce qu’il fait que ça impose aux grimpeurs le problème de cette 3ème dimension à gérer. (…) On a moyen de faire 10 ou 15 méthodes différentes ! On joue sur l’intelligence, sur la gestuelle et sur le feeling des grimpeurs. » – Jacky Godoffe, ouvreur durant cette compétition.

Bloc 3
Un bloc composé d’un mouvement dynamique sur un volume pyramidal pour ensuite remonter le pied et finir sur la prise finale
Le Nevé
Bloc 4
Bloc très physique pour les femmes, il fallait gérer un premier ballant pour ensuite évoluer sur une suite de prises et finir sur 2 macro-prises.

PODIUMS
Podium F
1. Clémentine KAISER : 1er bloc en 2 runs pour finir sur 3 flashs
2. Melissa Le Nevé : 3 flashs et un dernier bloc enchaîné au 3ème run
3. Pyrène SANTAL : 2 runs pour le 1er bloc, 2 flashs et 3 runs pour le dernier

HOMME
1. Pascal GAGNEUX : 4 runs pour le 1er bloc et 2 flashs
2. Alban LEVIER : 4 runs également pour le 1er, 2 pour le 2ème et un flash pour le 3ème
3. Sean McCOLL : flash du 2ème et 2 runs pour le 3ème

Un grand merci aux ouvreurs Laurent Laporte et Jacky Godoffe, à Christopher Hardy pour le speaking, à la FFME, à toute l’organisation et à tous ceux qui ont contribué à cet événement !

Mon plus grand regret est de ne pas avoir commencé l'escalade dès mon plus jeune âge !

0 Comments

Leave a Comment

Veuillez patienter...

Inscription à la newsletter GRIMPO

Abonne-toi à notre newsletter 100% grimpe et ne loupe aucune info sur l actualité grimpante mondiale ! Tu feras ainsi partie de notre communauté de grimpos qui s agrandit de jour en jour :)