Vertical’Night 2 : Sans doute l’un des plus gros contest jamais organisé en Île-de-France !

Ce samedi 27 mai avait lieu la 2ème édition de la Vertical’Night dans la première salle Vertical’Art, celle de Montigny-le-Bretonneux.

Depuis quelques semaines déjà, nous étions en étroite communication avec la team VA pour l’organisation et la communication de ce contest qui annonçait du très très lourd.
Au programme de cette collaboration avec votre média 100% grimpe : article, photos et streaming live des finales !

Inutile de refaire les présentations, pour les plus curieux d’entre vous, cliquez ici pour prendre connaissance des différentes modalités de cette compétition.

C’est le week-end, il fait grand soleil, il fait chaud et à peine arrivés sur le parking de la salle que les odeurs de saucisses et viandes grillées viennent nous titiller les narines… Enfin bref, vous l’avez compris : ça sentait l’été et ça ressemblerait presque à une odeur de vacances !

12h00, début des hostilités !

Il est midi mais hors de question de se remplir la panse pour le moment, avant le réconfort il faut l’effort !
On a bien évidemment enfilé les chaussons pour pouvoir vous faire un retour complet, tant sur les blocs que sur l’ambiance et les résultats. #OnFaitPasLesChosesàMoitié

Nous tenons à faire une mention spéciale à toute l’équipe d’ouvreurs qui s’est mobilisée et creusée la tête pour pouvoir nous proposer des problèmes de qualité et surtout des blocs très typés compétition.
C’est sur 51 blocs de qualifications (le 51 était un bloc bonus pour gagner la fameuse bouteille de Pastis) que les compétiteurs de chaque catégories ont dû se départager.
Rappelons-le, il y avait 3 catégories de compétiteurs : amateurs, abonnés et pros.


En bref, tous les ingrédients indispensables pour une compétition réussie étaient présents : speaker, staff, dj, grimpeurs, magnésie et le tout dans la bonne humeur !

Des qualifications qui ont bien joué leur rôle !

Après 5 heures de combat et 2 litres d’eau partis en sueur, le classement en ligne commençait à se dessiner et laissait deviner les leaders de cette journée.

Chez les hommes, c’est sans grande surprise que les favoris Mickael Mawem et Jeremy Bonder, tous deux membres de l’équipe de France, ont pris la tête de ces qualifications.
Derrière eux, on retrouve Eric Lopez (Team Espagnole), Théo Langlois, Sergio Pastor (Team Espagnole) et Cédric Deu.

Chez les femmes, c’est un peu le même schéma puisque les deux « têtes de série » (membre du club Vertical’Art) Fanny Gibert et Maelys Agrapart prennent respectivement la première et la seconde place de ces qualifs’.

 

Pas de finales pour les « amateurs », mais un sacré niveau puisque les blocs extrêmes sont également tombés dans cette 2ème catégorie de tableau.

Pendant que les ouvreurs œuvraient (#allitération), nous avons également eu le droit à un show de trial extrême sur le parking de la salle !

Place aux finales, place au spectacle !

Et le spectacle, ça passe directement par le travail des ouvreurs verticaliens qui ont eu un taf énorme pour un résultat à la hauteur !Effectivement, les finales hommes & femmes ont été garni de blocs à thème. Explication : chaque bloc a été ouvert avec une marque de prises différente ! On y retrouvait Blozone, Flathold, 360 holds, Expression, Entreprises, Levier Holds (une création d’Alban Levier en personne)… Tous ont répondu à l’appel et ont donc participé à l’essor de cet événement.

Pour le format, c’est simple : chaque grimpeur/se avait 4 minutes par bloc et avait le droit de repartir dans le bloc avant la fin du chrono (autrement dit, il n’y avait pas de mort subite !).

Les grands finalistes de cette deuxième édition

Chez les hommes :
Cédric Deu
Sergio Pastor (Espagne)
Théo Langlois
Eric Lopez (Espagne)
Jeremy Bonder
Mickael Mawem

Chez les femmes : 
Agathe Clément
Margot Elmadi
Mathilde Becerra
Marine Girardet
Maelys Agrapart
Fanny Gibert

Place aux finales de la Vertical’Night 2 !

Parce que l’organisation a mis la barre très très haut, on vous remet la redif’ de cette soirée de malade ci-dessous (ça en vaut vraiment le détour) :

HOMME


Bloc 1 : Bloc 100% Blozone, 100% volumes faits main et tout en sensations 
Nous constatons que le mouv’ final a posé bien des problèmes à la majorité de nos grimpeurs ! Effectivement, le mouvement le plus difficile s’avère être… le ramené de main ! Tous sont arrivés au top mais n’ont pas validé ce premier bloc. Tous ? Non, il a fallu que Jeremy mette le feu en flashant tout simplement ce problème ! Mickael signe la même performance mais lâche quelques runs.

Bloc 2 : On ré-attaque directement avec LE bloc physique de cette finale. Gros dévers, grosses pinces avec un départ en double contre-pointe.
Nos deux amis espagnols ont mis le feu sur ce deuxième bloc avec un mouvement improbable passé en no-foot pour Sergio et un départ acrobatique pour Eric ! Ils prennent tout deux le bonus, tout comme Jeremy et Mickael. Jeremy, qui nous a sorti un run d’anthologie mais qui nous fait une grosse chute sur le tout dernier mouv’.
Pas de top pour ce bloc qui demandait une pince de titan !

Bloc 3 : Un troisième bloc avec un mouv dynamique/coordination crucial et un enchaînement final délicat
La puissance de Sergio, Théo, Eric parle mais nos trois grimpeurs n’arrivent pas à valider sur la toute dernière prise… Jeremy a été le premier à enchaîner le problème, suivi de très près par Mickael qui loupe le flash de peu mais qui tope en seulement 2 essais !

Bloc 4 : Bloc Levier Holds avec toute une série de prises « circulaires » qui demandait équilibre, dynamisme et puissance
Sergio est le premier à arriver au top mais malheureusement il chute à 3 répétions sur le tout dernier mouv’ ! Son équipier Eric nous sort un mouv’ de l’espace sur son premier run, tombe, mais enchaîne le bloc en seulement 2 runs ! Il en aura fallu 4 à Jeremy pour ramener ses deux mains sur la prise finale. Flaaaaaaaaaaash pour Mickael qui fini en beauté sa compétition ! Théo, quant à lui, prend le bonus mais ne trouve pas la solution pour l’enchaînement final.

FEMME
Bloc 1 : Un premier bloc quasi similaire à celui des hommes
Une entrée en matière qui a plutôt convenu à nos grimpeuses puisque toutes prennent au minimum le bonus. Mathilde a été la première à être si proche de toper ce bloc en nous délivrant une grimpe toute en contrôle; mais il aurait fallu attendre Maelys pour voir un flaaaaaaash s’il-vous-plait ! Fanny enchaîne également le bloc mais lâche quelques runs avant d’y arriver.

Bloc 2 : Bloc sur sphères demi-lisses très technique
Marine est la première à réussir à atteindre la prise bonus sur son tout dernier run (après la fin du chrono) après s’être littéralement battu jusqu’au dernier moment ! Même schéma pour Maelys à une exception : elle réussi à toper le bloc devant une foule en délire ! Fanny ne part pas une seconde et nous signe un très beau flaaaaaash !

Bloc 3 : Bloc composé d’une série de prises circulaires, où la plupart des filles ont du mal à trouvé la solution : elles essayent de passer à gauche alors que la méthode originale est d’aller sur la droite
Marine fait exception à la règle puisqu’elle réussi à enchaîner l’avant-dernier bloc en passant par la gauche, au mental et sur son tout dernier run devant une foule en délire ! Maelys et Fanny ont été les seules à passer à droite, et ça paye : elles lâchent toutes les deux quelques runs mais viennent à bout de ce bloc capricieux.

Bloc 4 : Gros volumes et grosses sphères à l’honneur
Un dernier bloc féminin qui a souri à nos athlètes puisque toutes les femmes ont pris le bonus. Décidément, les deux grimpeuses en forme de cette compétition sont Maelys et Fanny qui sont au coude-à-coude sur ce dernier bloc. Maelys est tout proche de signer un très beau flash mais l’enchaîne finalement en 2 runs seulement. La pression alors sur Fanny qui doit absolument faire ce bloc pour rester sur la première marche du podium… Et devinez quoi ? Et bien Fanny flashe tout simplement et avec classe cet ultime problème !

Résultats complets de ces finales

2. Jeremy Bonder 1. Mickael Mawem 3. Eric Lopez

2. Maelys Agrapart 1. Fanny Gibert 3. Marine Girardet

Ce fut une incroyable compétition avec un public de folie et des blocs de l’extrême ! Bravo à tous les compétiteurs et merci à Vertical’Art d’avoir réussi à proposer un contest d’une si grande qualité ! Une mention spéciale à tout le staff et les bénévoles qui ont contribué à cette belle réussite. A quand l’édition 3 ? 😉

Directeur d'une agence de communication et passionné d'escalade.

0 Comments

Leave a Comment

Veuillez patienter...

Inscription à la newsletter GRIMPO

Abonne-toi à notre newsletter 100% grimpe et ne loupe aucune info sur l actualité grimpante mondiale ! Tu feras ainsi partie de notre communauté de grimpos qui s agrandit de jour en jour :)