Les expressions des grimpos

Ici, nous vous proposons un petit récapitulatif des expressions les plus utilisées dans le milieu grimpant et qu’on ne comprend pas forcément aux premiers abords !

Cette liste n’est évidemment pas complète et fermée, libre à vous de proposer d’autres expressions…!

Blocage : comme son nom l’indique, c’est le fait de « bloquer » avec un bras pour apporter de la stabilité afin d’aller chercher la prise suivante

Bouteilles (avoir des) : le fait d’avoir les avant-bras très contractés et tétanisés par l’effort
Broyer : action de serrer excessivement fort une prise
But : un but est un échec, on « se prend un but » si on n’arrive pas un mouvement ou à enchaîner un bloc
Cake : autre nom pour désigner la magnésie
Canne à pêche : mouvement spécifique qui consiste à balancer sa jambe de bas en haut pour réussir à attraper une prise lointaine
Carre (interne ou externe) : le chausson d’escalade possède un carre interne (utiliser le bord intérieur du chaussons) et un carre externe (bord extérieur du chausson)
Collante : expression utilisée lors de conditions climatiques assez froides en extérieur qui permettent aux plats de « coller » littéralement
Compress’ (ou compression) : quand les deux paumes sont orientées l’une vers l’autre, vers l’intérieur, les mains à plat, exercent une « compression » donc

Conti’ : la « continuité » désigne un effort soutenu et assez long, sans forcément de repos possible
Croix (faire une): le fait d’enchaîner un bloc, de le réussir (« cocher un bloc »)
Crux : mouvement ou passage le plus dur d’un bloc
Daubé (être): se rapproche des « bouteilles », être fatigué
Délayer : marquer un repos et agiter les bras successivement afin de les détendre pour attaquer une passage difficile par exemple

Dièdre : deux pans formant un angle, permet généralement la pose des pieds
Drapeau : croisement de jambes qui permet de maintenir son équilibre
Dyno (ou dynamique) : c’est le contraire d’un mouvement statique, mouvement avec élan
Expo’ (ou exposé/exposition) : c’est alors qu’un autre critère rentre en compte : la « dangerosité » du bloc dû à sa mauvaise réception ou sa hauteur par exemple
Flash (flasher) : réussir à enchaîner un bloc en 1 seul essai, « j’ai flashé celui là »
Graton : toute petite prise de pied ou de main qui n’est pas crochetante
Invers’ (ou inversée) : prise qui est donc « inversée », c’est-à-dire qu’elle se présente dans le sens opposé à la normal, très souvent utilisée dans les dévers ou pour placer des contre-pointes
Jeté (/jeter) : mouvement au-delà du dynamique, c’est lorsque l’on « saute » pour attraper la prise suivante (les 2 mains et les 2 pieds ne touchent plus rien en même temps)
Lolotte : mouvement spécifique qui consiste à rentrer le genou vers l’intérieur, tout en poussant sur le pied; mouvement très utile dans certaines situations
Machine : nom donné aux grimpeurs très forts, généralement impressionnants physiquement
Magn’ (ou magnésie) : poudre utilisée par les grimpos qui absorbe la sueur sur les doigts et les mains

Majeur : expression qui désigne une très belle ligne, « un bloc majeur »
Méthode : généralement il existe plusieurs manières de passer un même bloc, ce sont des méthodes; « ce bloc est à méthode » c’est-à-dire qu’il y a une ou plusieurs manières spécifiques de le passer
Morpho’ (ou morphologique) : on dit qu’un bloc est « morpho’ » lorsqu’il faut être d’une taille minimum (être grand) pour pouvoir réussir à faire un mouvement par exemple
Mouv’ (ou mouvement) : un « mouvement » en escalade est l’action d’aller chercher une autre prise de main
Mutant : expression se rapprochant de « la machine », qui désigne un grimpeur extrêmement fort
No-foot : technique d’escalade plutôt récente, qui consiste à évoluer sur un pan sans les pieds, qu’avec la force des bras

Pan : un « pan » est un mur d’escalade, un bloc en salle; le pan Güllich est un mur d’entraînement au no-foot sur réglettes, boules, plats… (inventé par Wolfgang Güllich)
Patinée (une prise est) : elle l’est lorsqu’un très grand nombre de passage sur cette prise escalade lui donne un aspect lisse, sans grain, elle en devient du coup beaucoup plus glissante
‘Paule (ou épaule/épaulée) : mouvement consistant à tirer sur une prise à l’aide de son épaule, cette prise s’appelle du coup « une épaule » également

Pinch (ou pince) : une prise que l’on doit prendre « en pince », en formant une mâchoire avec son pouce et ses autres doigts
Pique (ça) : mouvement, bloc ou entraînement qui « fait mal », à l’opposé de la « rando’ »
Pisser : autre verbe qui désigne « poisser »
Pof : synonyme de la magnésie; un « sac à pof » est le sac où l’on met la magnésie
Poisser : action de laisser de la sueur sur une prise de main
Porte : expression imagée d’une véritable ouverture d’une porte, lorsque qu’un grimpeur pivote dans un mouvement de déséquilibre sur un bras et une jambe
Poutre d’entraînement : une poutre donc où il y a une multitude de prises placées symétriquement ou non de chaque côté afin de s’entraîner au no-foot et à la tenue de prise

Rando’ (ou randonnée) : « celui là je l’ai rando’ » c’est-à-dire que je n’ai eu aucun mal à enchaîner le bloc ou un passage en particulier
Relance : action d’aller attraper une autre prise (souvent meilleure) un peu plus loin avec la même main
Rési’ (ou résistance) : se rapproche de la « conti’ »
Reta’ (ou rétablissement) : mouvement effectué pour sortir d’un surplomb ou action de sortir d’un bloc par le haut
Run : représente un essai effectué dans un bloc
Run & jump : prendre de l’élan en courant pour prendre impulsion sur une prise de pied et atteindre les prises de mains, qui sont inatteignable sans ça
Sortie phoque : avoir beaucoup de difficulté à sortir d’un bloc et utiliser tout son corps en « rampant comme un phoque »
Stat’ (ou statique) : à l’opposé du mouvement dynamique, le stat’ est un mouvement lent et sans élan qui permet de prendre la prise suivante
Steak : un « steak » est un bout de peau (plus ou moins important) situé bien souvent sur les doigts qui s’enlève et forme un trou

Strap (strapper) : bande adhérente que l’on appose sur les doigts pour prévenir les traumatismes ou protéger un « steak »
Tanké (être) :
 un ou une grimpo est « tanké(e) » lorsque ses muscles impressionnent, bien souvent taillé en V avec un dos très imposant.

Toper (/plier un bloc) : le fait d’enchaîner tous les mouvements d’un bloc, de le réussir
Topo :
 guide décrivant précisément un ou plusieurs sites de grimpe (cartes, photos, cotations, accès…)
Valoriser : est le fait de travailler son placement et sa préhension de mains afin d’améliorer maximum la tenue de prise
Vérin : « tu as un vérin à la place du bras » c’est-à-dire avoir un bras très puissant qui fait pensé à un vérin hydrolique
Zipper : action de glisser subitement d’une prise de main ou de pied