Escalade : Présentation, Techniques, Equipements et Conseils

Votre nature profonde vous pousse-t-elle toujours à dépasser vos limites et vos peurs ? L’escalade est l’un des meilleurs moyens d’y parvenir. Cette activité est aussi exaltante que risquée. Il est donc essentiel de connaître tous les rouages, avant de s’y adonner. De la définition aux méthodes et outils utilisés en passant par un tour d’horizon de l’escalade en salle, découvrez les informations utiles pour bien vous roder !

Ce qu’il faut savoir sur l’escalade

L’escalade est une activité qui implique de grimper le long d’une paroi, le but étant d’atteindre le sommet. Dans ce cas, les espaces favorables à l’exécution de ce sport sont multiples. La plupart du temps, il s’agit d’une falaise ou encore d’un support artificiel. Certains types d’escalade consistent à monter sur une paroi présentant une faible hauteur. D’autres impliquent de grimper sur un support bien plus important, pouvant s’étendre à plus d’une centaine de mètres.

Les méthodes utilisées en escalade

Pour pratiquer ce sport, vous pouvez utiliser plusieurs techniques de base. Au nombre de ceux-ci, vous retrouvez :

  • Les drapeaux : ces techniques permettent de vous maintenir en équilibre, afin de chercher la prochaine prise d’escalade. Ils nécessitent l’usage de peu d’énergie et revêtent 4 formes à savoir le carré interne, celui externe, le cancan et le drapeau.
  • Le croisé : complexe à exécuter, vous pouvez en faire usage pour éviter d’exercer un changement de main dans une circonstance où cela pourrait provoquer votre chute.
  • La lolotte : elle consiste à coller votre bassin à la paroi à grimper, tout en vous déplaçant. Elle permet de pallier à un problème lié à la souplesse ou la puissance.
  • Les crochetages : ils sont utilisés pour atteindre une prise d’escalade située à hauteur de vos mains, mais cela avec les pieds. Ils existent sous deux formes : les crochetages avec pointes de pieds et ceux avec le talon. Dans le premier cas, ils permettent d’atteindre la prise en exerçant une pression sur les pointes.

La seconde forme de crochetages est plus classique. Elle implique de lancer votre talon sur une prise située à une certaine distance. Lorsque vous tirez dessus, vous pouvez rétablir une stabilité grâce à un appui supplémentaire.

Les équipements utilisés pour l’escalade

La pratique de l’escalade requiert un équipement adéquat. Cela permet d’assurée votre sécurité. Si vous débutez, vous avez le choix entre la location de ces derniers et leurs acquisitions.

Les chaussons d’escalade

Il s’agit d’un matériel nécessaire pour faire de l’escalade. Les chaussons d’escalade permettent d’assurer l’adhérence de vos pieds à la paroi. Veillez à ce qu’ils soient confortables, souples et suffisamment serrés pour éviter que vos pieds ne glissent. La plupart du temps, en fonction de la durée de l’escalade, ceux-ci ont tendance à d’enfler. Raison de plus pour éviter au maximum les chaussons qui vous compriment. Ils doivent allier stabilité, imperméabilité et confort.

Le baudrier d’escalade

Il est idéal aussi bien pour la pratique de l’escalade sur une falaise qu’en salle. Le baudrier escalade assure votre sécurité, il est donc important de le choisir avec grand soin. Si vous risquez de rester trop longtemps suspendu sur ce dernier, optez pour un accessoire confortable.

La corde d’escalade

Lors de vos premières séances d’escalade, vous devez être accompagné d’un assureur. La corde d’escalade permet de vous relier à votre coéquipier. Conçu en nylon, le risque de voir cette dernière céder est très faible. Elles sont robustes et permettent d’aborder toute l’énergie que vous avez emmagasinée, servant ainsi d’amortisseur pour vous.

De plus, celle-ci en raison de leur élasticité, ne s’arrête pas subitement. La longueur de la corde varie en fonction de la hauteur de la paroi à grimper. À titre informatif, il faut savoir que la longévité de cette corde dépend de votre manière de l’entretenir.

Le casque d’escalade

Ce dernier permet de vous protéger d’une chute éventuelle. Il est donc essentiel de le porter pour une escalade en extérieur. Le casque d’escalade doit être :

  • Respirant : il doit disposer de trous d’aération qui permettront à votre crâne de respirer.
  • Léger : pour rendre plus aisés vos mouvements lors de l’escalade ;
  • Durable : il doit être assez solide pour assurer votre protection.

Les dégaines d’escalade

Ils servent à faire le lien entre votre corde et le point d’ancrage. Vous n’en ferez usage que si vous êtes en tête de l’escalade. Celles-ci doivent être légères, maniables et solides.

Sac d’escalade

Il permet de contenir tous les matériels nécessaires pour la pratique de l’escalade. Il s’agit d’un sac à dos qui vous permet d’avoir les mains libres, afin de grimper convenablement.

Crash pad

Il s’agit d’un petit tapis ou matelas transportable. Son rôle consiste à amortir au maximum votre chute et de réduire tout traumatisme lié à cette réception. Le crash pad ne peut être utilisé que lors de la pratique de l’escalade en bloc.

Prise d’escalade

Il est question d’un creux présent sur une paroi ou un mur. La prise d’escalade vous permet de vous y appuyer et de vous y accrocher pour poursuivre votre escalade.

Le Pantalon d’escalade

Au-delà d’un simple vêtement, le pantalon d’escalade est un équipement indispensable lors de la pratique de ce sport. Il présente des caractères techniques pour vous permettre de grimper aisément.

Petit aperçu de l’escalade en salle

L’escalade en salle est encore appelée bloc. Le nom donné aux participants est grimpeur ou encore bloqueur. Vous avez pour principal objectif de monter sur une paroi d’environ 5 mètres. La possibilité vous est offerte d’effectuer ce sport en extérieur ou en intérieur. Dans le premier cas, la surface à grimper est en général un site rocheux. Pour une escalade en salle en intérieur par contre, vous devez atteindre le sommet d’une surface superficielle en suivant un chemin représenté par les prises de coloris identiques. Celle-ci est conçue uniquement pour cela.

Un des avantages de ce sport est la sculpture de votre silhouette. Aussi, il permet de vous évader et de développer vos réflexes. L’escalade en salle vous permet d’avoir confiance en vous. En effet, il faut plusieurs séances, afin de toucher le sommet, mais lorsque cela est fait, vous avez plus confiance en vos performances et en vos capacités. Il faut savoir qu’il vous est possible d’exécuter ce sport aussi bien en duo, en groupe, qu’en solitaire.

escalade en salle

Quelques conseils si vous débutez en escalade

Si vous débutez, la progression rapide en escalade en salle peut se faire aisément. Pour cela, quelques conseils peuvent s’avérer utiles. Au prime abord, il faut savoir repérer la voie la plus rapide. Pensez à retenir les différentes prises notamment le plus utile. Ensuite, évitez de vous focaliser sur le sommet. Il faut avoir un œil un peu partout, surtout pour regarder de temps à autre vers le bas. Il est possible que vous tombiez sur une prise qui vous permettra de vous hisser plus aisément vers le haut.

Un autre conseil utile consiste à vous échauffer. Que cela soit en escalade ou toute autre activité physique du même ordre, il est important de vous entraîner avant. Dans le cas contraire, cela peut entraîner une blessure ou abîmer vos articulations. Alors, prenez toujours le temps de travailler vos muscles sans oublier vos doigts.

Enfin, apprenez à dompter votre peur du vide. L’escalade en salle est un sport sécurisé. Vous ne courrez aucun risque, il est essentiel de garder cela à l’esprit.